Conception


En plus de réductions significatives du lead time, les procédés de fabrication additive offrent des libertés inédites en termes de géométries réalisables. Il est ainsi notamment possible de réaliser des matériaux architecturés, comme des treillis ou des mousses métalliques. Par ailleurs, le coût des pièce est fortement corrélé à leur volume (pour les procédés lit de poudre), il est donc crucial de s’intéresser et d’optimiser la géométrie des pièces à réaliser.

Pour adresser ce sujet, l’équipe travaille sur la problématique de conception pour la fabrication additive, en se focalisant sur le développement d’outils, de méthodes ainsi que sur la gestion des connaissances.

Tous les procédés actuellement mis en œuvre en production (LBM principalement), les procédés en développement (LMD), les procédés émergents ainsi que les scénarios couplés (fabrication hybride) sont considérés.